dimanche 14 mars 2010

La peur au ventre.

C'est le sentiment d'éveil. Lorsque le réel nous attrape les pieds, arrachés à la douceur de nos songes. Contraint à trouver des réponses, en donnant à nos vies le sens qu'on lui cherche.
La sensation d'être témoin du changement. Réduit à subir le changement, à souffrir la mort de chaque instant. La fin d'une seconde, d'un soupir, d'un baiser, d'une étreinte. La fin de nos peines ou celle de nos joies. La fin d'un amour qu'on jurait pour toujours.
Perdu quelque part, entre le bruit du monde et le silence de mes pensées.

1 commentaire:

  1. Merci pour ton enthousiasme a la lecture de nos puérils ecrits !

    RépondreSupprimer